Recueil

Bientôt vous retrouverez ici un florilège des paroles des chansons les plus fredonnées par notre barde (Les filles de Marseille, Hegoak, Les fêtes de Mauléon…).
En attendant, voici déjà celle de Toulon:

La chanson de Toulon

Quand l’ennemi a envahi la France,
Devant Toulon, il a dû s’arrêter.
Il n’a pas pu souiller notre Provence,
Et jusqu’à Lyon, on l’a vu remonter.

Ciel, ciel, protège-nous,
Toulon, Ollioules, La Seyne et La Valette
Ciel, ciel, protège-nous,
Ce beau pays que nous aimons tant tous,
Ce beau pays ou pousse les cailloux.

S’il faut aussi retourner à la terre,
Que les Français retournent à leurs champs.
Les Toulonnais iront l’allure altière
Jouer aux boules du Las au port Marchant.

… refrain …

Quand l’ennemi a décidé son rapt
Sur la marine que nous lui conservions.
Merde aux Anglais plutôt que de nous battre
Si c’est ainsi nous nous saborderons.

… refrain …

S’il faut Seigneur pour que la France vive,
Mourir de faim ! Et bien nous crèverons.
Faîtes crever les enfants de Bretagne
Mais par pitié ravitaillez Toulon.